Achats et lectures obligatoires

26082011

Voilà que la session est commencée pour de bon. À travers les quelques cours qui s’immiscent dans mon quotidien, des lectures pas vraiment obligatoires, plutôt nécessaires. Tout me tente, tout me met en haleine: L’Avare de Molière, À toi pour toujours, ta Marie-Lou de Tremblay, 99 francs de Beigbeder et La grammaire est une chanson douce d’Orsenna.

En plus des livres obligatoires, voilà que je viens d’acheter ma copie du Roman-Réalité de Dominic Bellavance. Dès que je termine mon François Lévesque (Un automne écarlate, ALIRE), je l’entame de ce pas. J’ai beaucoup aimé Toi et moi, it’s complicated. Je lui avais même donné une note parfaite. Je donne plus de notes. La musique, j’aime ça, mais je sais pas en faire comme du monde.

Ah oui !
Grosse nouvelle !
Je demande une mise en gras
Grosse nouvelle !
Merci.

J’ai acheté la trilogie du Seigneur des Anneaux de Tolkien (les livres). Je les ai jamais lu. Ça manque à ma culture. Ça manquera plus.

Regain d’énergie pour les mots. J’aime ça.




Ça recommence, ça se termine.

14082011

Bientôt la fin de l’été des étudiants. On refoulera dans une semaine les murs sinistres des établissements scolaires. Certains ont hâte de retrouver la stabilité que procurent les horaires fixes, d’autres pleurent devant les pluies diluviennes, comme bourrés de nostalgie. Il y a quelque chose qui se termine, une autre qui recommence.

Samedi prochain, ce sera la dernière de La Fabuleuse Histoire d’un Royaume. Quelle belle aventure, avec des humains profondément ancrés dans leur humanité, côtoyant ce blogueur chialeux à ces souhaits, mais qui au fond de lui-même mouillera de larmes les paupières de la fin. Quelque chose se termine, c’est dommage. On espère retrouver l’émotion l’an prochain.

La paresse est un vice qui délaisse les bonnes habitudes. Ce blogue-ci en a mangé une raclée. Bientôt, il reviendra tranquillement. Le temps s’égoutte, dis-je s’écoulent comme des rivières. Entre le travail et la passion, il ne reste plus de temps pour pitonner. Bientôt je ne m’essoufflerai plus. Quelque chose recommence.

Les oeuvres cinématographiques et spectacles DVD prendront de l’aile. Les Starbuck, Sens de l’Humour, J’ai tué ma mère, Grandes Gueules, Fred Pellerin, Sylvain Larocque, Amours Imaginaires, X-Men, Harry Potter passeront au cash. Yanik Comeau verra aussi ses enfants jugés. Et particulièrement cette année, des états d’âmes, des dix-courts, pas très longs, qui feront tant de bien à s’évacuer. Quelque chose commence.

C’est comme une roue. Routinière en ti-péchés, péché d’être routinière, mais incontournable.




Et si on était bref?

26062011

Je pourrais écrire un long billet sur ce qui se passe en ce moment. Je pourrais aussi n’en plus finir et vous étaler mes états d’âmes. Cependant, j’ai le goût d’être bref.

Quoi de neuf de mon côté?

+ La Fabuleuse commence dans une semaine et des poussières. Bientôt, 24 shows! Le stress monte et le sprint est final.

+ 30 à 35 heures chez Tim par semaine.

+ Plus de la moitié pour ma pièce de théâtre que j’écris.

+ Commencer une nouvelle pour ados à soumettre d’ici la fin juillet pour le concours de l’AEJQ.

+ Ma série de billets sur quoi faire au SLSJ cet été ne s’arrêtera pas de sitôt!

+ Pas de blonde, la sainte paix!

+ Vive le Québec qui mange des oranges dans un rouge bleue nationaliste mais pas trop ! On es-tu mêlé toi ?!?

+ Plein le derrière du monde qui chiale trop sur le web et sur Facebook. M’en sacre du négatif, soyons positif et apprenons!

Voilà et à bientôt!




Maudites idées!

7062011

Voulez-vous bien me lâcher!

Il est minuit trente et je dois me lever dans quatre heures pour aller travailler. Est-ce que je peux dormir? Bien non! À cause de vous, je suis obligé de me lever de mon lit, d’aller ouvrir une deuxième fois l’ordinateur et me mettre à écrire. Si je le fais pas, vous m’empêchez de dormir. Merci!

Et puis c’est quoi l’idée de venir me déranger pendant que je suis sur la bol. On peut pas déféquer en paix? Vous arrivez comme ça, dans mon intimité, vous me mettez des images dans tête et vous continuez à me harceler. Et en plus, c’est presque des idées sans limites, sordides, qui vont peut-être trop loin pour une pièce de théâtre. Je suppose que je devrai quand même vous prendre…

Ah! Et dire que pleins de gens vous cherchent. Ils vous appellent «l’inspiration». Allez-donc hantez ces syndromes de la page blanche. J’en peux pu de vous avoir avec moi!

Bonne nuit!




Quoi de neuf docteur?

4062011

L’école est finie! C’est au moins ça…

Qu’est-ce que je fais de mes temps libres? Je me concentre sur trois principales activités.

Je travaille chez Tim Hortons
Ça fait environ trois semaines que je suis engagé à temps plein. Je n’ai pas le choix, je travaille ou bien je crève de faim. Malgré la pression, je suis bien tombé. L’équipe est dynamique, l’ambiance est agréable, les clients réguliers sont très gentils et le pourboire est alléchant. On m’a même dit que j’étais vaillant! J’étais fier pas à peu près…

Je me concentre sur La Fabuleuse
La première a lieu dans un peu plus d’un mois, soit le 7 juillet. On roule en ti-péché! Il faut apprendre les dernières chorégraphies et mettre les bouchées doubles. J’ai donc des répétitions les mercredis soir et les dimanches toute la journée. La période intensive s’en vient puisqu’on inclue bientôt décors, costumes, accessoires, effets pyrotechniques, cascades, etc.

J’écris une pièce de théâtre
À temps perdu, très lentement. En deux semaines j’ai réussi à me rendre au tiers et les idées pullulent encore. Je vais y arriver je crois. Quoique je dis ça presqu’à tous mes projets. Ah! Il en faut bien un qui va réussir…

Sinon, et bien il y a eu une courte relation amoureuse qui a terminé assez rapidement. Incompatibilité. C’est des choses qui arrivent…




Enfin, voici un billet!

11032011

Salut à tous et à toutes!

On se demande surement si je suis mort. La réponse est …

*roulement de tambour*

Non!

C’est tu pas beau cette mise en scène là. Vous y avez presque cru. Rassurez-vous, je respire encore, je vais encore aux toilettes et je fais toujours des pas dans de la neige parfois épaisse, parfois aussi sale que de la gadoue sucrée au Couche-Tard.

Ceci dit, vous vous demandez ce qui se passe avec moi, j’en suis sur. Et bien voilà. J’écris! Oui, oui je vous le dis. J’écris! Sauf que ce n’est pas sur ce blogue-ci. Je travaille encore à essayer de produire quelque chose qui va ressembler à de quoi. C’est pas clair pour l’instant, mais ça le sera un jour. Mon ordinateur sert donc à patenter une histoire disjonctée impliquant un personnage douteux et irrévérencieux. Je me fais bien du fun en tout cas.

J’ai aussi passé un agréable cinq jours au Salon du Livre de l’Outaouais en compagnie de Jonathan Reynolds et Yanik Comeau. Je remercie d’ailleurs ce dernier de m’avoir héberger quelques temps la semaine suivante. J’ai pu terminer avec lui une nouvelle noire que j’ai soumise à Alibis. J’ai aussi commencé un autre projet, que je suis en train de continuer (c’est le même que dans le précédent paragraphe)

J’ai aussi eu un samedi soir douteux où j’ai fêté avec Pierre H. Charron et sa femme Chantale, Claude Bolduc et Jonathan. Très belle soirée où la placoterie était au rendez-vous. Que de passionnés messieurs et mesmzelles! 

J’ai eu le bonheur aussi de rencontrer Sylvie Gaydos, auteure de «Impasse», une personne totalement stimulante et pleine de vie avec qui j’ai aimé discuter! Excuse-moi si j’ai envahi ton kiosque Sylvie, t’étais vraiment l’fun à jaser. Maintenant je vais pouvoir chanter: «Quand je t’ai vu, la première fois Sylvie, c’est à Gatineau, dans le cadre du S.L.O!»

J’ai fais un détour par JCL pour reparler à Mélanie St-Germain, auteure de «La cicatrice du bonheur». Elle est tellement inspirante que je ne pouvais passer à côté d’elle sans lui parler. J’ai eu le plaisir aussi de parler avec India Desjardins, une chic fille qu’on oublie pas de par son énergie. 

Voilà! Maintenant je vous ai préparé deux billets qui seront en ligne bientôt:

13 mars: Critique de la novella de Pierre H.Charron, L’Incident.

15 mars: Commentaires sur le spectacle de Bruno Coppens, Ma déclaration d’humour.

À plus! 




Étudiants insolites

17012011

Premier cours ce matin des étudiants de deuxième année en Arts et Lettres profil Interprétation au Cegep de Jonquière. Comme j’avais déjà mentionné, la cuvée 2011 des finissants – et là je parle complètement de manière objective – contient des talents bruts et une qualité difficilement remplaçable. Le projet de fin de session est donc à suivre, surtout avec les informations qu’on a eues ce matin.

Et oui, on a reçu le texte. Un classique québécois, que l’enseignante n’a pu éviter. En effet, elle affirme avoir consulté une vingtaine d’oeuvre suivant ses contraintes: une constance dans les répliques de chaque personnage pour que tous aient un rôle plus ou moins important, une distribution facile à réaliser (nous sommes 8 filles et 2 gars) et une pièce qui plaîra au public autant qu’aux comédiens. Son choix s’est finalement arrêté sur Les Insolites de Jacques Languirand.

Évidemment, c’est une adaptation. Les hommes sont changés en filles et une fille est changée en homme. Les rôles fonctionnent et la pièce se tient. Seul le radiesthésiste (le rôle que je jouerai) reste presque intact, sinon une poème automatiste de plus dans ses répliques. La pièce sera donc un beau défi que nous saurons rendre vivant et de qualité.

Les dates sont déjà prévues. Nous avons votés ensemble le nombre de représentations, soit deux. Elles auront lieu le 12 et 13 mai 2011 à la Salle François-Brassard. Je ne préfère pas m’avancer, mais il est possible que l’entrée soit gratuite, alors je peux le répéter: surveillez-nous!

Le projet s’annonce important, mais ô combien stimulant. Nous avons à réaliser une production théâtrâle du début à la fin. Des décors jusqu’aux costumes, en passant par toute la scénographie incluant musique, éclairage et ambiances, jusqu’à la publicitié et la gestion du budget. Avec ce qu’on a entre les mains, je vous assure que Les Insolites sera un spectacle que vous vous rappellerez pendant longtemps.

À suivre donc.




Lectures Obligatoires (3)

15012011

Comme d’habitude, je vous fais la liste des lectures qui ont accompagnées ma session. Ce qu’il y a de nouveau cette fois-ci, c’est que je n’ai pas fait de commentaires sur chacun des livres listés. La raison de cela est plutôt vague. J’y vais au rythme des coups de coeur et surtout, il est parfois difficile de commenter des classiques du genre.

Ceci dit, pour les lectures non commentées, voici mon échelle d’appréciation:

* Nul
** Pas si obligatoire
*** Lisible
**** Pas besoin d’être obligatoire
***** J’aurais dû lire ça avant

Évidemment, vous pouvez cliquer sur les titres pour voir les commentaires sur ce blogue-ci.

+ La parure, le horla et autres contes (Guy de Maupassant)
+ Le malentendu (Albert Camus)
+ Grôs-Calin (Romain Gary)
+ Soudain l’été dernier (Tenessee Williams) ****
+ Médée (Euripide) ***
+ Richard III (Shakespeare) *****

L’amont de travail sur Richard III m’a donné une écoeurantite aiguë de l’oeuvre, pourtant, je trouve que c’est un livre qu’on devrait avoir lu!




Rétrospective 2010

21122010

De mon côté, l’année 2010 fut chargée, pleins de rebondissements, de projets, de bonheur et d’accomplissements. Il y a une certaine frénésie derrière tout ça, je suis fier de l’année, qui selon et pour moi, fut la plus profitable au niveau artistique. Je ne pouvais passer outre de faire une petite rétrospective, question d’avoir une vue d’ensemble sur cette année si mouvementée tant au niveau littéraire que scénique.

Janvier 2010

Ma micro-nouvelle «La prochaine fois, je t’aurai» est acceptée par Brèves Littéraire.

Février 2010

Ma micro-nouvelle «Come in» est publié dans le journal étudiant belge Fax! no227

Mars 2010

Je participe au 20e Marathon Intercollégial d’Écriture.
Ma micro-nouvelle est publiée dans Brèves Littéraire.
Je joue «Le Psychomaton» au Festival de Théâtre Abztackto du Cegep de Jonquière

Avril 2010

Je joue «Ça n’arrive qu’au cinéma» avec la troupe de la Polyvalente Jonquière»

Mai 2010

Je fais une lecture publique de «Superman est un salaud» à la 4e Nuitte de la Poésie

Juillet 2010

Je joue dans le spectacle à grand déploiement «Les Aventures d’un Flo»
Je deviens amuseur publique dans le cadre de Saguenay Capitale Culturelle et c’est mon premier contrat en théâtre rémunéré.

Août 2010

Je continue «Les Aventures d’un Flo» et mon travail d’amuseur publique
J’obtiens mon premier article dans le journal régional

Septembre 2010

Ma micro-nouvelle «Une peau satinée» est publiée dans le recueil du 20e Marathon Intercollégial d’Écriture.
Je joue dans le spectacle à grand déploiement «La Fabuleuse Histoire d’un Royaume en Anglais»

Octobre 2010

Je représente les éditions Les Six Brumes pour le Salon du Livre de Jonquière.
Je continue «La Fabuleuse Histoire d’un Royaume»
Ma micro-nouvelle poétique est acceptée par Autobus 64 Nord

Novembre 2010

Je représente les éditions Les Six Brumes pour le Salon du Livre de Rimouski
J’obtiens mon permis de conduire.
Je tourne le court-métrage «Ascension» avec les étudiants en Arts et Technologie des Médias.

Décembre 2010

Je joue «Les Noëls de Strad» avec la Troupe X de la Polyvalente Jonquière.

En résumé:

3 textes publiés
8 projets théâtraux
6 spectacles
31 représentations
2 salons du livre
2050$ à faire ce que j’aime

Et ce qui s’en vient pour l’instant en 2011 s’avère intéressant:

1 contrat rémunéré dans un théâtre professionnel au Saguenay
3 pièces de théâtre
1 publication
2 salons du livre (Ouatouais, Saguenay)
1 Congrès Boréal

et possiblement:

1 auto

Je me considère très chanceux de faire et d’accomplir autant de projets. J’aime ce que je fais et je souhaite un jour que je pourrai gagner ma vie en menant ce train d’enfer.

Je vous souhaite à tous un sincère joyeux temps des fêtes!




Retour sur mes prédictions 2010

16122010

Bon! J’imite et copie le cher Dominic Bellavance en vérifiant mes résultats pour les prédictions que j’ai émises en janvier 2010! Ma prédiction sur les prédictions? Un échec lamentable! Voyons voir…

J’utiliserai la même grille de correction que Dominic. Aussi bien se servir de lui au maximum! Héhé!

1 point – La prédiction s’est réalisée comme prévu;
0,8 point – La prédiction s’est réalisée un mois plus tôt ou un mois plus tard;
0,6 point – La prédiction s’est réalisée deux mois plus tôt ou deux mois plus tard;
0,4 point – La prédiction s’est réalisée quelque part dans l’année;
0 point – La prédiction ne s’est pas réalisée;
La moitié des points – La prédiction s’est réalisée à moitié (si applicable).

Janvier 2010

+Je commence ma session en Art et Lettres profil Interprétation et sur le coup, je trouve que ça l’air passionnant.

Effectivement, j’ai tout de suite vu que j’étais à ma place dans ce programme. Dès le premier cours, j’ai eu un questionnaire de culture générale. Les plans de cours me fascinaient! Je savais que les cours seraient plus intéressants que ceux en sciences-humaines!

1/1

+Je suis déçu de ne pas avoir mon amie Émilie D.B dans mes cours mais j’ai une surprise en philo, voilà quelqu’un avec qui je vais bien m’entendre.

J’étais déçu pour Émilie. On avait bien ris en 2009 en français. Mais non, je n’ai pas eu de surprise en philo. Des gens que je connaissais, mais pas ceux à qui je m’attendais.

0.5/1

+J’apprend par François-Bernard Tremblay que ma nouvelle Disséquer au besoin a été retenu pour un numéro de Clair/Obscur mais il souhaite cependant que j’y apporte quelques corrections.

J’ai su quelques mois plus tard que cette nouvelle avait attirée l’attention de François-Bernard. Je sais qu’elle sera publiée un jour. Quand? Je ne sais pas. Et oui, je devrai apporter des corrections majeures.

0.5/1

+Ma nouvelle Quand la mère sera calme est acceptée dans Somnambule numéro DEUX.

Faux! Je la relis et je suis bien content qu’elle ait été refusée!

0/1

+J’envoie ma nouvelle pour le prix Alibis

Pas le temps! Un peu de procrastination? Évidemment!

0/1

Février 2010

+Je me rends compte que le programme Art et Lettre est pas mal difficile et que c’est beaucoup de travail, mais, je reste positif car j’adore la littérature.

C’est vrai. Ceux qui pensent que l’art c’est facile. Pouah! C’est de la job. J’étais tout de même optimiste!

1/1

+Je reçois un refus de la part de deux fanzines.

J’ai reçu un seul refus. Je me souviens plus cependant des circonstances. Par complaisance, je me mets la moitié des points!

0.5/1

+C’est la St-Valentin et j’ai pas encore de blonde.

Tabouère! Si j’avais une prédiction dont j’étais certain d’avoir des points, c’est bien celle-là! Ben non! J’ai eu une blonde une semaine avant la St-Valentin, mais on s’est laissé une semaine après. Tu sais, quand tu l’as pas pour prédire…

0/1

Mars 2010

+Je commence des répétitions pour Les Aventures d’Un Flo, j’aime ça moyen mais je suis certain que je vais me faire plein d’amis pis que je vais avoir du plaisir l’été

J’ai commencé les répétitions, effectivement. Et il est vrai que je n’étais pas certain au début. La danse, surtout, me faisais peur! J’ai eu pleins d’amis l’été.

1/1

+Je présente ma pièce au Festival Abrackto et j’ai plusieurs amis proches qui viennent me voir et qui me félicite. Je suis pas le meilleur mais je fais tout de même fureur avec mes deux personnages.

Quelques amis sont venus et ont appréciés. Je suis content. Le jeudi, c’était mort. Mais le vendredi, on a fait fureur!

1/1

+La semaine de relâche est chargée de devoirs.

Comme d’habitude! Sauf que …

0.5/1

+Je commence à écrire pour le prix littéraire Damase-Potvin

Il n’y a pas eu de prix littéraire Damase-Potvin cette année. Dommage!

0/1

+J’envoie ma nouvelle pour le Concours Critère

Non plus.

0/1

Avril 2010

+On me demande d’être présent au SILQ pour le Prix Alibis, je reçois une mention.

J’ai pas soumis, tout est faux.

0/1

+Je suis présent au Festival Intercollégial de Théâtre au Cégep Lionel-Groulx. On présente un extrait génial mais dans des conditions exécrables. La fin de semaine est cependant très agréable.

Je ne suis pas allé au Festival. Et on a appris que mon Cegep ne présentait même pas d’extrait. Cette année on est certain de le faire. Entéka, j’espère!

0/1

+Je vais au Congrès Boréal pour rencontrer tous les amis bloggueurs. Il y en a deux que je ne reconnais pas et la plupart ne me reconnaisse pas non plus.

Par concours de circonstances, je ne suis pas allé au Congrès. Mais c’était pas en Mai ça? Je suis dins patates!

0/1

+Les pratiques pour les Aventures d’un Flo commence à être intéressantes mais j’ai vraiment hâte à l’été pour jouer.

Oh que oui!

1/1

Mai 2010

+La fin de session est pénible et je suis à bout de souffle. J’ai cependant apprécié le changement que j’ai fait en janvier.

Oui.

1/1

+J’envoie ma nouvelle à Damase-Potvin

Je le répète, le concours n’a pas eu lieu cette année!

0/1

Juin 2010

+Je me présente à La Baie car je figure parmi les finalistes pour le prix Damase-Potvin.

idem.

0/1

+Je reçois confirmation que je suis parmi les finalistes pour le concours Critère.

Coudonc, je me suis pogné le beigne cette année!

0/1

Juillet 2010

+Lancement de Clair/Obscur avec ma nouvelle. La couverture est vraiment géniale!

Clair/Obscur a sorti en novembre. Et je ne suis pas dans ce numéro mais dans un des deux prochains.

0/1

+Je commence à jouer dans Les Aventures d’un Flo et je capote. Party Time!

Malade, en effet!

1/1

+J’ai enfin mon permis probatoire et je m’achète une auto.

J’ai eu mon permis en novembre. Mais je n’ai pas encore d’auto. Allez, je me mets .2

0.2/1

+Enfin, j’ai une amoureuse!

Pouahahahah!

0/1

Août 2010

+Je déménage en appart tout seul, c’est petit mais ça fait mon affaire.

Et oui, comme un grand!

1/1

+Je termine les Aventures d’un Flo et je suis réellement triste.

Le discours de notre metteur en scène m’a ému et j’ai pleuré.

1/1

+Je recommence le Cégep et là je fait du vrai théâtre, fini les analyses. Je trippe à fond!

Fini les analyses? Pourquoi j’ai pas prévu qu’un cours s’appelait ANALYSE THÉÂTRALE. Je suis vraiment pas vite vite.

0.5/1

+J’ai encore quelqu’un que je connais (genre proche) dans un de mes cours…

En français, c’est ma gang d’arts et lettres.

1/1

+Ma blonde me laisse tomber pour une niaiserie.

Je n’ai pas eu, de blonde!

0/1

Septembre 2010

+J’ai réussi à terminer un roman et s’amorcent les corrections.

Non, en septembre, j’en ai commencé un! Et je le continue encore!

0/1

+Je réembarque dans la troupe Abztrackto du Cégep.

J’ai hésité, beaucoup! Mais je l’ai fait!

1/1

+J’aime vraiment mon programme!

Moyen. Je me suis laissé aller cette session. Les cours de théâtre sont le fun par exemple.

0.5/1

Octobre 2010

+Le numéro Deux de Somnambule paraît avec ma nouvelle et je vais au lancement à Montréal, je peux, car j’ai une auto.

Non.

0/1

+Le Salon du Livre du Saguenay est génial, mais je suis déçu d’y être encore bénévole. Je me jure que je serai auteur pour la prochaine édition.

J’ai été chanceux, j’ai travaillé avec les Six Brumes. Mais effectivement, j’ai encore ma déception de nonauteur.

1/1

+Les corrections vont pas vite vite.

Rien ne va vite vite.

0.5/1

Novembre 2010

+Alibis publie ma nouvelle finaliste et je me demande pourquoi il l’ont pas fait AVANT le salon du livre du Saguenay.

Ahahahahah! Faux, et refaux!

0/1

+J’ai une petite bourré d’écriture de nouvelles et j’en envoie plein partout, délaissant la correction de mon roman.

Bah, j’ai envoyé UN texte et c’était une nouvelle poétique. J’ai délaissé mon roman, oui.

0.5/1

Décembre 2010

+La correction de mon roman n’est pas encore terminée, ce sera pour 2011!

Le roman tout court est pas terminé. Et je prend mon temps. Possible que ce ne soit pas pour 2011.

0/1

+Je rie aux éclats en relisant les prédictions 2010!

Je rie bien, oui!

1/1

Résultat Final: 17.2 /40
43%
ÉCHEC

Bâtard, c’est vrai que je copie Dominic!
On est pareil! :P







decobonheur |
diskacc |
la porte ouverte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | IONIS LIGNA
| papillon de nuit
| SUELY BLOT PEINTRE BRESILIENNE