La Légende d’Arthur Villeneuve – Théâtre CRI

14 07 2011

La Légende d'Arthur Villeneuve - Théâtre CRI dans Critiques - Théâtre 11611_arthur_villeneuve_legende

La Légende d’Arthur Villeneuve
un texte de Martin Giguère
Théâtre CRI en collaboration avec La Pulperie

La région du Saguenay-Lac-St-Jean bat son plein en ce qui a trait à l’offre théâtrale. Il faut dire que la programmation des théâtres d’été et spectacles à grand déploiement est alléchante. On y retrouve des pièces qui, au premier coup d’oeil, semblent d’une qualité à en faire dilater la rate.

C’est ce qui est arrivé avec cette pièce de Giguère, sous une mise en scène de Guylaine Rivard, qui offre une folie qu’on ne saurait éviter. Dès les premières minutes du spectacle, on s’embarque dans un univers disjoncté, en lien assurément avec la folie même qui habitait le peintre barbier.

Même si j’ai compris dans quel monde je chavirais en écoutant cette légende, je n’ai pas réussi à m’abandonner complètement comme spectateur. C’est très personnel, car je crois avoir passé tout de même une bonne soirée, mais plusieurs éléments m’ont fait décrocher.

D’abord, dès les premières minutes, j’ai senti un ennui mortel pour un prologue qui, malgré qu’il soit un tantinet amusant et peut-être un peu utile, étire la sauce et créée une longueur tout de suite en partant. On se rattrape vite grâce à la mise en scène, elle a un rythme, elle est ingénieuse, et elle apporte une couleur qui ravit. Malheureusement, je ne pense avoir aimé en général le rythme de la pièce, que je trouvais plutôt saccadé, parfois lent, parfois trop empressé d’éclabousser le spectateurs de drôleries enfantines.

Ce que la pièce m’a fait découvrir, c’est Benoît Lagrandeur. Les critiques l’acclament, et bien je l’acclame aussi, parce que son jeu était parfait. Assurément, il devient celui que j’aime le plus voir jouer au Saguenay. Je ne sais pas si c’est parce qu’il vient d’une école différente, mais on ressent son expérience et c’est ressenti dans son naturel. Il tiens son personnage du bout des doigts et le contrôle. Je mentionne aussi les prestations appréciables et qui valent le détour de Mélanie Potvin, Hélène Bergeron et Patrice Leblanc. La crème de la crème.

Malgré un billet qui va dans toutes les directions, je peux aisément résumer ma pensée quant à cette pièce illustrant le peintre Villeneuve: un rythme lent, des comédiens qui valent le détour, une mise en scène plutôt étonnante avec ses projections et son ingéniosité, mais des éléments qui détonnent comme des répliques moins naturelles, des jeux qui ne retiennent pas l’attention et une folie qui n’a pas assez été exploitée.

Encore une fois, ce n’est que mon opinion et je vous invite à faire la vôtre en allant faire un tour à La Pulperie cet été.

La Légende d’Arthur Villeneuve est présentée tous les mardis et mercredis soirs du 5 juillet au 24 août dans l’édifice 1912 de La Pulperie de Chicoutimi. Une mise en scène de Guylaine Rivard avec Martin Giguère, Benoît Lagrandeur, Hélène Bergeron, Émilie Gilbert-Gagnon, Maryline Renaud et Patrice Leblanc.

Pour informations: http://www.theatrecri.ca/arthur.htm


Actions

Informations



Laisser un commentaire




decobonheur |
diskacc |
la porte ouverte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | IONIS LIGNA
| papillon de nuit
| SUELY BLOT PEINTRE BRESILIENNE