Peut-être pas prêt …

8 11 2010

Pour écrire ce roman qui trotte dans ma tête depuis des années? Celui-là même que j’avais commencé à écrire en septembre et dont j’en suis à 10 000 mots.

Le problème? Je ne pense pas avoir assez de bagages pour écrire cette histoire noire. Tout simplement.

J’écris, des fois c’est bon, mais en général, je trouve ça fade. Il me semble que j’ai beaucoup de difficulté à me concentrer pour faire ressentir les émotions que je veux. Il me semble que parfois, j’en suis tout simplement incapable.

Je suis jeune, je veux me donner du temps. Je veux que ça fonctionne, je veux, je veux …

On me dira: «Arrête de penser et écrit!»
Oui, je suis d’accord, mais en partie. À quoi sert-il de perdre mon temps si je sais que je ne suis pas prêt?

Et il y a cette constatation qui m’a sauté au visage durant le Salon du Livre de Rimouski. J’aime les jeunes! J’adore les jeunes! Je trippe sur l’énergie des jeunes!

J’ai le goût d’écrire pour eux tiens. Ça me tente, de même, tout simplement.

Après tout, voilà que j’ai ce que je voulais il y a plusieurs années: faire des salons du livre. Mon but premier est réalisé, car je suis désormais le représentant en salon des Éditions Les Six Brumes. Je trippe carré raide! Le stress de publier est moins grand qu’avant. Je veux m’appliquer. Je veux prendre mon temps.

Il y aura toujours cette phrase, dites par les passants en salon, qui me donnera l’envie d’écrire:
«Êtes-vous un auteur?»
Non, mais ça s’en vient. Ça je vous le promet!


Actions

Informations



2 réponses à “Peut-être pas prêt …”

  1. 9 11 2010
    Gen (08:03:03) :

    Ton constat ne m’étonne pas : un roman, c’est un maudit gros morceau. Peut-être qu’en en écrivant un pour les jeunes, tu aurais plus de facilité à faire passer les émotions. Après tout, ton adolescence est pas si loin derrière toi ;)

  2. 9 11 2010
    Isabelle Lauzon (21:14:37) :

    Je me suis fait exactement les mêmes réflexions que toi à propos du roman. J’ai essayé, j’ai arrêté. Parce que je ne me sentais pas encore prête. J’ai préféré travailler sur de plus petits projets.

    Si ça peut t’encourager, le vent tourne un moment donné. Je sens actuellement que je suis plus apte à mener de plus gros projets… Donc, faut se laisser le temps, c’est tout. Continuer, mais à son rythme, à sa façon. Se mettre de la pression, c’est le meilleur moyen de tout bloquer!!!

Laisser un commentaire




decobonheur |
diskacc |
la porte ouverte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | IONIS LIGNA
| papillon de nuit
| SUELY BLOT PEINTRE BRESILIENNE