Pour de Vrai – François Avard

26 07 2010

Pour de Vrai - François Avard dans Critiques - Roman pourdevrai

POUR DE VRAI

(FRANÇOIS AVARD)

ROMAN – LIBRE EXPRESSION – 24.95$

« Mon idée pouvait sembler folle, mais avec le temps j’ai développé l’instinct pour savoir reconnaître un concept épatant. Le voici : j’irai réellement rencontrer les bêtes noires de mon passé. Je confronterai ces personnes avec les stigmates qu’elles ont laissés dans ma biographie. Je les questionnerai sur leur vie, sur ce que chacun est devenu malgré ou à cause de moi. Le hook du concept, « l’accroche », c’est que vous lirez le résultat de ces enquêtes dans les pages suivantes. » Tel est le projet d’Avard : un reality book où il est notament question de destins qui se croisent. De même qu’un duel entre la vérité et le mensonge, entre le vrai et le faux, entre la vérité et le mensonge, entre le vrai et le faux, entre la réalité et la fiction. Oh, et puis, il y a bien sûr, Bibi, les ennuis quotidiens le toit percé…

Autant j’ai aimé le style décapant de Dompierre, autant je retrouve ce culot d’auteur dans le roman d’Avard.  Un mélange entre la réalité et la fiction qui brouille les pistes. L’écrivain a alors tout ce qu’il faut pour amener le lecteur où bon lui semble.

Ça se lit tout seul. Le livre est très bien structuré, paradoxalement à un style très déstructuré, mais bien fait.  Avard nous ramène tout le temps dans le doute et on adore ça.  Les pensées du personnage principal sont tout simplement succulentes, soit on les acquiesce avec un sourire, soit les on boude avec ce même sourire.  Parlant de rire, dans tout ça, il y a un humour noir et une critique sociale admirable.  Le concept en général est très originale, quoiqu’on retrouve certaines longeurs, notamment le quotidien d’Avard et de sa Bibi.  Même si l’auteur explique que tout dans le livre a un sens face à sa vision de la vie et de la sienne, on accroche pas toujours.  Quoiqu’il en soit, on tourne tout de même les pages rapidement et on embarque dans le plan fou d’Avard de tout remettre en cause et de voyager à travers son passé si banal, mais qui peut, par une imagination débordante, reprendre des ardeurs.

 Bref, une aventure rocambolesque dont on doit plonger tête première sans se poser de questions, même si ces dernières vous hanteront tout au long de la lecture.

 Bonne chance pour démêler le vrai du faux, j’en suit pas encore arrivé!

Ma note: 9/10


Actions

Informations



Laisser un commentaire




decobonheur |
diskacc |
la porte ouverte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | IONIS LIGNA
| papillon de nuit
| SUELY BLOT PEINTRE BRESILIENNE