• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 11 juin 2010

Alibis no34 (Printemps 2010)

11062010

Alibis no34 (Printemps 2010) dans Critiques - Revue Littéraire alibis34_400

ALIBIS no34

(PRINTEMPS 2010)

REVUE LITTÉRAIRE – ALIRE – 144 PAGES – 10$

On se gâte dans ce numéro qui porte au nombre de six les textes de fictions.

Serpents et Échelles (Richard St-Marie)

Par un malheureux hasard, un homme se retrouve dans sur lieux d’un coup de feu.  Il n’est pas un héro, mais un homme comme les autres et peut-être même, un ami. Suite à l’excellent texte Histoire (s) dans Alibis no 32 que j’avais proclamé mon coup de coeur, Richard St-Marie revient avec ce texte moins extraverti mais toujours bon avec son style décapant.  Des personnages crédibles et une histoire qui pogne drette au coeur.  À noter que Richard St-Marie est le gagnant du Prix Alibis 2010 et que l’on verra son texte Monsieur Hämmerli dans le prochain numéro. 9/10

Le Bill’s (Martine Latulippe)

Dans un bar crasseux, on retrouve les mêmes clients, quoique que ceux qu’on croit connaître peuvent nous supprendre.  Martine Latulippe signe ici un texte parfaitement crasseux qui reflète avec un profond réalisme l’ambiance et l’atmosphère de ses lieux.  Un style fluide et une histoire bien menée. 8.5/10

La Chanson du Film (Pasha Malla)

Aziz a des comptes a réglé suite à la découverte des magouilles dans l’industrie du cinéma en inde.  J’ai trouvé le texte un peu lourd avec les noms peu communs et les expressions.  J’ai vraiment du mal à suivre.  Quoique la scène finale est exemplaire et laisse en suspens, j’ai de la difficulté à me motiver pour lire une nouvelle que je considère trop pleine.  5/10

Les Intuitions de mentent pas (Marc Proulx)

Sa vie allait changer ce jour-là, mais peut-être pas comme il le souhaitait. L’auteur maîtrise bien sa nouvelle. Pour un premier texte de fiction publié, je lève mon chapeau à cet excellent départ.  Une histoire forte sympathique avec un dénouement qui fait sourire, manque peut-être un développement plus poussé dans la psychologie du personnage et quelques éléments un peu plus inventifs.  Bravo, j’ai bien aimé! 8/10

Une Enquête de Routine (Maxime Houde)

Stan Coveleski doit suivre un joueur des Royaux qui est soupconné de magouille.  Ce qui semblait une enquête de routine se révèlera en un dénouement beaucoup plus sérieux. Premier pas dans l’univers de Stan et de Houde et franchement, ça me donne le goût d’en lire davantage.  L’histoire est bien ficelée, on tourne les pages rapidement, on veut savoir.  Et le personnage de Coveleski en est un que j’aime bien: fonceur et un peu narcissique.  La plume d’Houde est aussi agréable à lire.  9/10

Best-Seller (Yves-Daniel Crouzet)

Un tireur fou dans un salon du polar et une journaliste qui n’a pas froid aux yeux pour découvrir la pensée du tireur comme scoop et de faire d’elle une vedette. Ça se lit vraiment tout seul.  Si vous êtes un aspirant écrivain comme moi, vous vous bidonnerez dans les passages en italique.  On met ici de la couleur aux personnages, aux motifs et au scénario en général.  La motivation du protagonisme est réaliste et le style de l’auteur est doux.  Une très bonne nouvelle. 9.5/10







decobonheur |
diskacc |
la porte ouverte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | IONIS LIGNA
| papillon de nuit
| SUELY BLOT PEINTRE BRESILIENNE