Période de réécriture

28 05 2010

Quand une nouvelle a été refusée, mais que tu aimais bien l’ambiance, l’univers et l’histoire en général, un option est envisageable: la réécriture. Une de mes nouvelles n’a pas été acceptée par l’équipe de la revue Zinc et je suis bien content. La re-relecture me dit que l’imagination était au rendez-vous, mais que l’écriture laissait nettement à désirer (et c’est pas des farces, c’était vraiment mauvais). Qu’est-ce que je fais? Je la réécris en entier, mais en gardant la trame de fond, celle que j’aimais bien. Les mots seront plus choisis et le style meilleur.

Ensuite, selon l’équipe de Clair/Obscur, il y a possibilité de faire paraître dans un numéro du fanzine une de mes nouvelles, mais elle a un défaut majeur dans la fin et encore une fois dans l’écriture en général. Que voulez-vous, mes écritures de 2009 sont très différentes de celles d’aujourd’hui, car je suis en constante évolution. Je vais donc réécrire la nouvelle et la renvoyer à qui de droit.

Une nouvelle qui s’est vu refusée par Le Somnambule passera aussi au car wash puisque le message et l’image que je voulais donner me touche beaucoup. Elle se verra retravaillée et envoyée à une autre revue littéraire.

Finalement, petite primeur ici, j’écris présentement un court scénario de théâtre comique que je vais jouer avec des passionnés cette été. Je pense à partir une troupe itinérante de théâtre au Saguenay. L’écriture est au tiers et j’aime beaucoup

Beaucoup de travail en perspective. Mais comme vous me connaissez, vous savez que tout ceci peut changer à tout moment! Quand je me dis que tout ça reste dans l’ordre du projet, je me mets aucun stress…

Je prend ça cool Raoul!


Actions

Informations



3 réponses à “Période de réécriture”

  1. 29 05 2010
    Benoit Bourdeau (07:58:11) :

    Lâche pas, pour certains, la réécriture est une tâche fastidieuse. Pour moi, c’est le moment de revoir mes erreurs et grâce aux gens qui m’aident, je m’approche d’un produit intéressant. À suivre!

  2. 29 05 2010
    Isabelle Lauzon (08:52:54) :

    J’aime bien ta façon de prendres les choses. Un refus, ça signifie surtou qu’on a la possibilité d’apprendre davantage, de retravailler notre texte encore afin de le rendre meilleur. Faut jamais prendre ça personnel. Continue comme ça, Keven, tu es sur la bonne voie!

  3. 29 05 2010
    Gen (13:06:13) :

    C’est à force de ré-écrire qu’on apprend à corriger nos défauts!

    En même temps, je trouve toujours ça motivant de faire une ré-écriture quand on m’indique des problèmes précis à corriger. Dans ce temps-là, me semble que je sais que je suis en train de m’améliorer!

Laisser un commentaire




decobonheur |
diskacc |
la porte ouverte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | IONIS LIGNA
| papillon de nuit
| SUELY BLOT PEINTRE BRESILIENNE