• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 27 mars 2010

Cujo – Stephen King

27032010

Cujo - Stephen King dans Critiques - Roman cujo-king-steCUJO

(STEPHEN KING)

ROMAN – LIVRE DE POCHE – 443 PAGES – 12.95$

Cujo est un saint-bernard de cent kilos, le meilleur ami de Brett Camber, qui a dix ans. Un jour, Cujo chasse un lapin qui se réfugie dans une sorte de petite grotte souterraine habitée par des chauves-souris.  Ce qui va arriver à Cujo et à ceux qui auront le malheur de l’approcher constitue le sujet du roman le plus terrifiant que Stephen King ait jamais écrit. Brett et ses parents, leur voisin Vic Trenton et sa femme Donna, un couple en crise, Tad, leur petit garçon, en proie depuis des semaines à des terreurs nocturnes: tous vont être précipités dans un véritable typhon d’épouvante, un cauchemar nommé Cujo… 

Il y a longtemps que j’ai lu ce livre (2007 – trois ans!? que le temps passe vite…).  Ce que j’aime dans ce genre de critique, c’est les effets que le roman donne après ce long moment sans avoir redécouvert l’histoire de King.  Car bien entendu, je ne peux analyser l’oeuvre, identifier les points forts ou faibles tels que je le fais habituellement avec les livres frais dans ma mémoire.  On parlera donc ici d’impression, en tout cas, de ce qu’il en reste.

Je me rapelle une histoire allumante vers la fin, mais dont on avait de la difficulté à embarquer au départ par une surcharge de détails.  Un scénario simple (un chien qui a la rage et qui tue tout le monde), mais une intrigue bien ficelée, qui se suis bien.  Personnellement, j’avais bien aimé.  J’avais dès lors découvert le style de King, que je trouve parfois ennuyant pour avoir tenté d’autre de ses oeuvres (Roadmaster et Cellulaire).   La fin de Cujo m’avait fait tourner les pages assez rapidement faut dire et j’avais été rassasié en masse par une bonne dose de frousse et de suspense.

Un point que j’avais aimé dans Cujo, c’est qu’il s’agissait d’une oeuvre plus aboutie que les livres que je lisais cette année-là (j’étais dans ma passe Amos Daragon).  La traduction était bonne, car les mauvaises traductions me faisaient refermer le livre à tout coup.  Cujo, un livre que je possède encore dans ma bibliothèque, mais que j’ai pas nécessairement envie de relire.  Finalement, un livre à lire un fois, qui n’est pas un chef d’oeuvre en temps que tel, mais qui permet de passer du bon temps.

Ma note: 6/10




Concours Littéraire contre l’exploitation des enfants

27032010

Concours Littéraire contre l'exploitation des enfants dans Écriture ind_01

Émilie Cloutier-Lévesque, auteure de nouvelles et de romans, a publié sur Facebook un concours littéraire organisé par l’Aide Internationale Pour l’Enfance (AIPE). Le but premier est de dénoncer les scandales des centaines de millions d’enfants exploités à travers le monde.

Vous avez le crayon aiguisé et vous aimez les mots, pourquoi ne pas joindre votre talent avec cet effort de dénonciation en participant à un concours de votre domaine et qui sera fort utile pour tenter d’énoncer haut et fort les injustices.

Voici les modalités:

À vos stylos et éclatez‐vous !
Soyez créatifs et imaginatifs !

Votre production comprendra entre 250 et 500 mots et elle permettra de comparer le quotidien québécois à la vie des enfants travailleurs. Vous serez ainsi amener à réfléchir à l’importance de
l’éducation au niveau du développement, de la liberté et de l’épanouissement de l’enfant.
Après la délibération d’un jury, le meilleur texte de chaque catégorie sera annoncé au cours de
cette journée et les gagnants recevront un prix. Les meilleures productions bénéficieront aussi de la promotion de l’AIPE dans ses différents supports médiatiques (site web, Facebook, rapport annuel, bulletin d’information).

Vous souhaitez participer ?
1) Inspirezvous des témoignages d’enfants exploités sur www.aipecci.org
2) Écrivez votre texte et relevez l’importance de l’éducation
3) Envoyez votre production uniquement par courriel (info@aipe-cci.org) avant le 1er mai 2010

Mettez votre talent au service du droit des enfants !







decobonheur |
diskacc |
la porte ouverte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | IONIS LIGNA
| papillon de nuit
| SUELY BLOT PEINTRE BRESILIENNE