• Accueil
  • > Archives pour janvier 2010

Agréable Surprise

10012010

Alors que je furetais sur le net, un message dans le coin droit de mon écran me signale que je viens de recevoir un message de Mme Danielle Shelton. Ce nom ne me dit rien alors sur le coup, je crois que c’est du spam. Je vais voir dans ma boîte de réception et le titre de son message est «Soumission», il commence comme suit:

Bonjour

Votre nouvelle nous intéresse et nous serions disposés à la publier [...]

Je regarde le destinataire et me rend compte qu’il s’agit de la directrice littéraire de Brèves Littéraires, une revue dont j’avais envoyé une micro-nouvelle cet été et dont je n’avais reçu aucune réponse depuis. Je hurle de joie car me voici avec une première  »vraie » publication (passons par-dessus l’incident …Lapsus).

De plus, voilà qu’on me demande de joindre un CV d’où ils puiseront l’essence pour ma notice biographique. Étant un nouveau, je ne sais pas exactement à quoi ressemble un CV d’auteur mais j’y vais selon mes croyances et produit une page et demi d’informations sur moi (coordonnées, formations scolaires, implication littéraire et théâtrale, mérites et récompenses). Aussi, ils me soumettront dans quelques jours des recommandations pour améliorer mon texte. Je me sens donc plonger dans le métier ces temps-ci et j’A.D.O.R.E!

Ceci dit, j’ajoute un titre dans l’onglet  »L’ÉCRIVAIN » et vous annonce que ma micro-nouvelle La prochaine fois, je t’aurai fera parti du numéro 80 de Brèves Littéraires.

Pour cette édition, je serai en compagnie de mon ami blogueur Pierre H.Charron qui y verra son récit Une soirée de Janvier publié. Félicitations Pierre!

Agréable Surprise  dans Écriture




Atteindre une bonne vitesse de croisière (Merci Pierre)

8012010

Grâce à Pierre H.Charron sur son blogue, j’essaie hier pour la première fois Write or Die.

Bien entendu, je suis peureux de nature donc j’ai opté pour le mode normal. J’y suis allé d’un objectif de 2000 mots en deux heures, alors qu’il y a quelques temps j’avais peine à faire 1000 mots dans une journée. Avec un bon café de chez Tim Hortons, me voilà qui réussi mon objectif en 1h45. J’étais vraiment fier.

Dans la même journée, je me dit de recommencer l’expérience. Encore un fois, un 2000 mots en deux heures. Mais voilà que je réussi en 1h15 soit une demi-heure de moins que la fois précédente. J’ai donc écrit hier pour un total de 4000 mots en 3 heures. Wow! Et je vous avoue que 4000 mots dans une journée demeure mon record.

Grâce à Write or Die, fini la procrastination! Car, le logiciel vous oblige à écrire. Il vous lance ce message (non-écrit bien sûr): «Tu voulais écrire? Bien écrit!». Ça stimule le clavier en titi, je vous le dit. Et la grosse avantage maintenant, c’est que ce n’est plus impossible pour moi de faire tant de mots dans une journée. Je sais maintenant que j’en suis capable.

Dans ce billet, je vous quantifie mon écriture mais quant est-il de la qualité? Je crois qu’elle est passable mais qu’elle aura besoin d’une bonne réécriture, comme tout bon premier jet d’ailleurs. Et mon objectif? Comme j’ai réalisé que mon projet était léger et ne contenait pas assez de jus pour un roman, je vais en faire un roman court de 20 000 mots. Vous pouvez suivre ma progression grâce à la magnifique barre Write or die, dans le menu de droite.

Merci Pierre de m’avoir fait découvrir ce bijou. Je l’utiliserai abondamment.




Un Bon Coup (De Tête)

6012010

Un Bon Coup (De Tête) coup56317

Déjà que Les Éditions Coups de Tête se taillent une place de choix dans la littérature québécoise, innovant par leurs romans courts percutants, voilà que le célèbre site web Amazon dévoile en grand les prochaines publications du groupe littéraire.

Il y a peu de temps, la tête d’affiche de la maison demeurait Stéphane Dompierre, gagnant du prix de la relève littéraire Archambault en 2005 (Un petit pas pour l’homme) et finaliste pour le Grand Prix Littéraire Archambault de cette année avec Morlante. Mais déjà, on retrouvait des écrivains qui ont du métier tel Michel Vézina (La machine à orgueil et Asphalte et Vodka, Québec Amérique), Laurent Chabin (Vermillon, Michel Quintin) et Frédérick Durand (La nuit soupire quand elle s’arrête, Veuve Noire et Comme un goût d’aurore sur une idée fixe, Vent d’Ouest). La maison risquait aussi de choquer avec un récit brutal, Prison de Poupées d’Édouard H.Bond.

Dans la dernière couvée s’est greffé Mathieu Fortin, dont on n’a pu découvrir davantage le talent avec Le Protocole Reston, et ont rappliqué Chabin (Luna Park), Bond (Maudits!) et Vézina (Sur les Rives). Ils ne faut pas oublier non plus la participation de la célèbre auteure Nelly Arcand avec Paradis, clef en main.

Cette forme littéraire, soit le roman court d’environ 20 000 mots, et la popularité grandissante des éditions allèchent plusieurs auteurs. Au printemps, c’est Dominic Bellavance qui tentera de se tailler une place avec Toi et Moi, it’s complicated. S’ajoute également deux auteurs de renom soit Dinah Psyché qui en est à sa deuxième publication chez Coups de Tête et Benoît Bouthillette, à sa première, qui publieront respectivement Zoélie et La phalange des Avalanches.

Sotte serait l’idée de passer à côté du fait que Patrick Senécal publiera également son prochain roman sous les Éditions Coups de Tête et qu’il s’intitulera Contre Dieu.

Certes, Les Éditions Coups de Tête resteront dans le décor littéraire québécois pour longtemps car ils verront passer sous leurs cordes de grands noms. Si vous n’avez rien lu encore d’eux, ce serait le temps de vous y mettre!

Allez, je vous laisse, je dois aller lire Maudits! d’Édouard H.Bond…




Clair/Obscur #6 (Été 2009)

5012010

Clair/Obscur #6 (Été 2009) dans Critiques - Revue Littéraire c_o_6CLAIR/OBSCUR #6 (ÉTÉ 2009)

FANZINE LITTÉRAIRE – 46 PAGES – 5.00$

Milles et une minutes (Dave Côté)

Pour une mission d’exploration, un des explorateurs se retrouve coincer au milieu d’une bande de zombies.  C’est une dispute avec le Quartier Général à savoir si l’on doit le sauver.  En même temps, un des ses amis d’enfance veut enfreindre les lois et partir à sa rescousse.  Bon concept celui de la communication radio, c’était bien apprécié.  La tension était bien sentie, celle entre les trois partenaires.  Sinon, je crois qu’il manquait un peu de jus, ça devenait lourd à la longue.  Tout de même un bon texte.  6/10

La peine de vie (Alain Jetté)

Nous sommes dans la peau d’un homme dont on a contrôler l’existence par une puce implantée qui rend la personne morne et vide. Le genre de texte que j’ai lu avec un arrière pensée de réfléchissement profond (ok…ouais…c’est bien pensé!…mais quel concept!) J’ai bien aimé, c’était court et efficace.  J’ai senti cependant qu’on allait rapidement du point A au point B, comme si j’étais l’auteur moi-même et que je savais le plan par coeur de la nouvelle.  Plaisant à lire.  8.5/10

Les zombies dans nos campagnes (Guillaume Voisine)

Dans une maison de campagne, Roland et ses invités sont assaillis par un phénomène paranormal.  Ils sont plusieurs dehors, et il ne sont pas «normal».  En parallèle, Stéphane, le policier, et Félix, le chat, constatent l’ampleur de la situation. C’est méticuleusement bien construit.  Les décors et les caractères des personnages sont bien sentis.  Le style de l’auteur est travaillé et rend la lecture de son texte agréable.  Un peu redondant au niveau scénario cependant, il reste que c’est une bonne histoire de zombies remplie de chair fraîche et de sang frais. 8/10 

Un numéro de zombie classique avec une nouvelle inventive.




Sincèrement Sir

3012010

Dans les élans d’amour, l’inspiration souffle notre plume d’une forte bourrasque. Voici un poème rapidement composé, qui reflète l’état d’âme dans lequel je me trouvais lors de son écriture.

Elle gruge mes pensées d’indécences insensées
Cent silences sous mes sens et je sens l’insouciance
Se peut-il qu’elle le sente?
Ce sourire si sournois au service de son roi
Sincèrement Sir, essayez de m’aimer
Car si le souffle s’absente, je ne sais si je peux
Survivre à ses mains, si douces soient-elles
Caressant sans soucis de leur sensualité
Mes cheveux, ma peau et mon âme
Aimez-moi, Jeune Dame
Aimez-moi!
C’est tout ce que je réclame

Sincèrement Sir dans Écriture 400_F_6018124_scarxlf4ZYUdyhNFsXz3vY8xokdrdpmM




Statut: De Retour

3012010

Voilà, je suis revenu.

Je veux remercier ma famille, grâce à vous, je me sens chez moi: Tante Véronique et Oncle Gaston, Manon, Cathie, Martin, mes adorables petites cousines Zoé et Justine. Bienvenue à Yves, le nouvel amoureux de ma grande soeur, bien content de t’avoir rencontré.

Grâce à vous tous, je profite du temps des fêtes et descendre au Lac ne devient plus une corvée.

Et à tous mes lecteurs, Bonne Année 2010!







decobonheur |
diskacc |
la porte ouverte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | IONIS LIGNA
| papillon de nuit
| SUELY BLOT PEINTRE BRESILIENNE