• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 1 décembre 2009

Le mâle idéal – Mathieu Fortin

1122009

Le mâle idéal - Mathieu Fortin dans Critiques - Roman court LeMaleIdealLE MÂLE IDÉAL (MATHIEU FORTIN)

ROMAN COURT – Z’AILÉES – 85 PAGES – 5.00$

Résumé:

À St-Édouard, on raconte que certaines familles se transmettent des dons extraordinaires de génération en génération. Certains parlent aux esprits, d’autres communiquent avec les animaux et certains accomplissent des prouesses encore plus spectaculaires. Sébastien, lui, peut soigner les blessures, réparer les coupures, guérir les grands malades…

Alors qu’il coule une vie paisible avec sa femme Stéphanie, une ancienne flamme surgit de son passé pour tout chambouler. Myriam, son premier amour, qui l’a trahi, requiert son aide pour soigner sa belle-mère. Déchiré entre son amour pour Stéphanie et son désir pour Myriam, Sébastien ne se doute pas que la ligne qu’il s’apprête à franchir changera radicalement sa vie. Car la belle-mère de Myriam possède elle aussi certains pouvoirs particuliers…

Sébastien saura-t-il résister à l’attraction qu’exerce Myriam? Réussira-t-il à se défendre contre un ennemi sensuel et sournois?

Commentaires:

Un cinq dollar bien placé!

À tout ceux qui lisent ce blogue et qui ne reconnaissent pas encore le nom de Mathieu Fortin: Réveillez-vous! Voici le troisième billet sur l’une de ses oeuvres.  C’est pas vraiment que je manque d’originalité mais disons que l’auteur enchaîne les publications ces temps-ci. 

Alors voilà une petite gâterie avec Le Mâle Idéal.  Les éditions Z’ailées repartent leur série ObZcure grâce à ce court roman fantastique. 

Le roman ressemble davantage à une nouvelle car l’action est moins présente et cela diffère des deux autres romans que j’ai lu de Mathieu Fortin.  Mais c’est aussi bon.  Oh oui!  Car c’est là qu’on découvre le talent de l’auteur.  Il s’amuse dans différents styles et réussit fort bien.  Tout au long de l’histoire règne une ambiance agréable où l’étrange est à son comble.  Des questions nous défilent dans la tête jusqu’à la fin.  Justement, cette fin est déconcertante, apportant davantage de beauté à l’oeuvre. 

La description que l’écrivain fait des personnages et surtout de l’attirance de Myriam et sa copine est remarquable.  On sent l’envie de Sébastien et son déchirement entre Myriam et Stéphanie. Là-dessus, fortement réussi!

En gros, une dépense minime que vous ne regretterez pas et qui comblera un aller-retour en autobus.

Ma note: 8/10

Liens:

+ Blogue de Mathieu Fortin

+ Éditions Z’Ailées

Autres articles sur ce blogue:

+Le loup du Sanatorium – Mathieu Fortin

+Le protocole Reston – Mathieu Fortin







decobonheur |
diskacc |
la porte ouverte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | IONIS LIGNA
| papillon de nuit
| SUELY BLOT PEINTRE BRESILIENNE