Je hurle à la lune comme un chien sauvage – Frédérick Durand

17 11 2009

Je hurle à la lune comme un chien sauvage - Frédérick Durand dans Critiques - Roman court hurleJE HURLE À LA LUNE COMME UN CHIEN SAUVAGE

(FRÉDÉRICK DURAND)

 COUPS DE TÊTE – ROMAN COURT – 88 PAGES – 10.95$

Résumé:

Jacques Larivière, un prostitué mâle, se fait proposer un contrat qu’il ne peut refuser. Avec cinq collègues, un homme et quatres femmes, il est invité, dans un manoir près de chez vous, à participer à une orgie organisée par des gens très important. Protégés par une équipe de fiers-à-bras, les grosses légumes vivent leur fantasmes, jusqu’à ce qu’un incident vienne compromettre le plaisir, et que la vie des invités ne soient soudain en danger…

Commentaires:

Un roman court sans trop de rebondissements, qui prend du temps à s’établir.

Coup de coeur pour le titre, mais sans plus.  Quoique pas vraiment mauvais, le roman m’a laissé un peu perplexe.  J’hésite à dire s’il s’agit d’un chef d’oeuvre, parce qu’à mon avis, l’histoire est simpliste avec quelques longueurs embarassantes.  J’ai eu l’impression qu’on essayait souvent de rajouter des mots pour faire plus de contenu, parfois inutile. 

Si le scénario se fait redondant à la longue, les personnages demeurent convaincants.  Le narrateur pique notre curiosité et on aurait aimé en savoir plus sur lui. L’ambiance est idéale, la course folle pour sortir est bien décrite ave son lot de péripéties, sur ce point, ça me va.

J’ai senti qu’on me poussait une morale sur la bourgeoisie et je n’ai pas apprécié.  Les nombreuses plaintes que fait le narrateur envers ces pauvres riches m’a laissé de glace, surtout dans un mini roman de 88 pages.  Il aurait fallu un peu plus d’actions et corser davantage l’intrigue.  La fin ne m’a pas épaté, elle était prévisible et inintéressante. Un coquille s’est également glissé à la page 47 lorsqu’on essaie de maîtriser une personne qui est supposé d’être morte. 

Bref, sous une couverture splendide, comme tous les Coups de Tête, se cache un texte un peu décevant.  Cependant, pour sa qualité de mettre dans l’ambiance, pour les personnages et pour le style, je considère qu’il vaut tout de même la peine d’être lu.

Ma note: 6.5/10

Liens:

+Coups de Tête

+Blogue de Frédérick Durand


Actions

Informations



Une réponse à “Je hurle à la lune comme un chien sauvage – Frédérick Durand”

  1. 21 11 2009
    Pierre H (22:03:02) :

    Tiens, une deuxième critique plus ou moins négative d’un coup de tête que je lis en deux jours. J’en ai lu un que j’ai apprécié et je reviens du SLM avec deux autres…On verra bien si mon tribut vaut son pesant d’or ;)

Laisser un commentaire




decobonheur |
diskacc |
la porte ouverte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | IONIS LIGNA
| papillon de nuit
| SUELY BLOT PEINTRE BRESILIENNE