• Accueil
  • > Archives pour octobre 2008

La Légende de McNeil

25102008

La légende de McNeilLA LÉGENDE DE MCNEIL

Auteur: Jonathan Reynolds                              

Maison d’édition: Les Six Brumes                                                                    

Collection: Nova                                                                                                  

Catégorie: Fantastique                                                                                  

13 ans et plus                                                                                                              100 pages                                                                                                                 5.00$

 

Résumé: L’horreur est sans frontières.

Que vous soyez à Crystal Lake ou dans le Canton de Brompton, une 13e journée de vendredi maudit, elle peut vomir une abomination d’une fissure de la Terre ou conjurer une créature du ciel pour venir hanter vos rêves, à jamais.

En Estrie, terre défrichée depuis moins de deux siècles, les racines du mal poussent toujours.

Dans les recoins obscurs de la campagne, ses crocs écumants attendent la venue de ses proies, jeunes, naïves et avides d’aventures. À l’orée des bois, d’où les cris de ses victimes passées s’échappent, une Bête ancienne et maléfique rôde.

Marie et ses amis, adolescents passionnés par la vie et déchirés par l’émotion de l’âge ingrat, vont à la rencontre de son histoire, dans l’espoir d’affronter leurs peurs et de vaincre leurs démons.

Ici, la Mort est une Légende.

La Légende de McNeil.

 

 

Mise en pages: Bien entendu, la mise en page relève plus ou moins de l’auteur mais je crois que c’est un élément essentiel à la lecture d’un livre.  Combien de fois ai-je abandonné le début de lecture d’un livre parce que celui-ci n’était pas attrayant ou usé?  Concernant la novella de Jonathan Reynolds, ont peu dire que la mise en page est tout simplement original et fantastique.  C’est le premier livre de poche qui se range réellement dans une poche.  Les pages ne deviennent pas froissées ou les coins ne se plient pas.  On peut le traîner partout.  Aussi, la taille des mots est parfaite, la couverture attrayante et la disposition du roman sous forme de Avant et Après est superbe.

                                            5/5

Histoire: Les légendes sont courantes mais celle de McNeil est tout simplement fascinante.  On retrouve un très bon sens de la répartie entre la version Avant et Après.  Cependant, sur le moment, je trouve qu’on peut avoir de la misère à suivre le cours mais quand on lit bien et que l’on se rend à la fin, on comprend tout.  Un autre point que j’ai aimé est que le «punch final» nous laisse perplexe mais on le comprend bien.  L’histoire est original et captivante.

                                                                                                                                                                                4.5/5

Décors: Je crois que l’on spécialise l’auteur par sa capacité de nous embarqué dans des décors éblouissants.  Si cela est vrai, j’approuve.  Jonathan Reynold a le don de nous faire sentir comme si nous avions mis les pieds dans son livre.  Les décors des ténèbres lui vont bien.  Je n’irais cependant pas dans le même sens que les autres, c’est-à-dire que c’est sa spécialité.  Les décors sont biens, mais ce n’est pas ce qui constitue la meilleure partie du roman.

4/5

Style: Le style de cet auteur est fascinant.  Par des phrases courtes et précises, il trouve le moyen de nous embarquer dans un univers où nous avons de la difficulté à nous défaire. Bien sûr, ce livre est écrit sous des mots d’un style plus jeunesse mais c’est tout de même excellent.

4.5/5

NOTE FINAL: 18/20

90%







decobonheur |
diskacc |
la porte ouverte |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | IONIS LIGNA
| papillon de nuit
| SUELY BLOT PEINTRE BRESILIENNE